Adsense Amazon

dimanche 29 janvier 2017

Tuto | Présentation + installation Parrot Security OS sur Raspberry Pi | hacking | HD Français


Parrot Security OS sur Raspberry Pi

Parrot Security OS :
https://www.parrotsec.org/

Wikipedia :
https://en.wikipedia.org/wiki/Parrot_...

Informations :
https://korben.info/parrot-security-o...
http://www.cybersecureindia.in/parrot...

Parrot Security OS Download :

https://www.parrotsec.org/download.fx

SD Formatter :
https://www.sdcard.org/downloads/form...

Etcher :
https://etcher.io/

Pour décompresser le fichier .xz et extraire le fichier .img :

Mac OS X , The unarchiver :
http://unarchiver.c3.cx/unarchiver

Depuis Windows :
http://www.7-zip.org/download.html

Depuis Linux vous pouvez le décompresser en ligne de commande. C’est le plus simple.


Avant le premier boot il faut absolument agrandir la partition système pour qu’elle prenne tout l’espace libre de votre carte SD depuis Linux avec Gparted. Vous pouvez le faire depuis un linux installé ou depuis un live USB.

Pour l’installer :

sudo apt-get install gparted

pour l’ouvrir :

sudo gparted

Si vous n’agrandissez pas la partition le système ne démarrera pas.

Il faut au moins une carte SD de 16 Go.

mercredi 25 janvier 2017

Tuto | Installation + Configuration Ubuntu Mate Linux sur Raspberry Pi | Mate review | HD Français



Télécharger Ubuntu Mate pour Raspberry PI

Site web officiel de Ubuntu Mate :

https://ubuntu-mate.org/

https://ubuntu-mate.org/raspberry-pi/

https://ubuntu-mate.org/download/
Il faut choisir Ubuntu Mate 16.04.1 LTS
Et on clique sur l’onglet Raspberry Pi

On formatte sa carte SD avec SDformatter :

https://www.sdcard.org/downloads/formatter_4/

On flash l’image d’Ubuntu Mate pour Raspberry Pi dans sa carte SD avec Etcher :

https://etcher.io/

SSH est déjà configurer

Installation de VNC

sudo apt-get install tightvncserver

Après l’installation :

#vncserver
Entrer deux fois un mot de passe.
Ne pas faire de session view-only.


(important) Il faut agrandir la partition principale :

sudo apt-get install gparted

pour l’ouvrir :

#sudo gparted

On choisit la partition en ext4 et on l’agrandit pour qu’elle prenne tout l’espace libre de la carte SD.


vendredi 20 janvier 2017

La Dreamcast et la PSP sur Recalbox | Batocera.linux | Raspberry Pi | HD Français





Installation de recalbox remix batocera.linux avec PSP et Dreamcast qui fonctionnent.

D’abord on télécharge  batocera.linux avec ce lien :


Il faut choisir la version qui corresponds à votre hardware.

en suite on formatte sa carte sd avec sd formatter :


Il faut flasher sa carte SD avec Etcher :


Une fois que c’est fait vous mettez votre carte SD dans votre Raspberry Pi et sa fonctionne !

Voici la liste des bios compatible :


Avec cette version de Recalbox la Dreamcast et la PSP fonctionnent.

Tuto | Installation + Configuration Arch Linux sur Raspberry Pi | GUI LXCE | HD Français

















Voici l’installation complète de Arch Linux avec l’environnement graphique xfce sur Raspberry Pi.

Il faut télécharger Arch linux pour Raspberry pi 2 et 3 avec ce lien et le décompresser.
https://sourceforge.net/projects/arch...
Il faut décompresser le fichier .zip pour en extraire le fichier .img
Il faut formater sa carte SD en fat32. Je le fais avec SDformatter.
On peux l’installer sur Mac Os ou Windows.
https://www.sdcard.org/downloads/form...
Maintenant on flash l’image d’Arch linux dans la carte SD avec Etcher.
Il est aussi installable sur Windows, Mac OS ou Linux.
https://etcher.io/

Quand c’est finit. Mettez la carte SD dans votre Raspberry Pi. Branchez le à internet en Ethernet. Branchez un câble HDMI relié à un écran et il faut aussi un clavier usb.

Une fois que le démarrage est passé. Le login est : root mot de passe: root

En premier on change le mot de passe par défaut pour plus de sécurité.
La commande est :
#passwd
Entrer deux fois le nouveau mot de passe.

Il faut mettre à jour Arch linux et la liste des paquets :

#pacman -Suy
#pacman –Syy

on installer openssh pour pouvoir se connecter à distance en SSH :
#pacman –S openssh

Il faut modifier openssh pour permettre le login en root sur le port 22 et avec la clé publique.

#nano /etc/ssh/sshd_config

Il faut enlever le comentaire # pour activer une ligne de config
il faut enelever # à :

Port22
PubKeyAuthentication yes
changer : #PermitRootLogin prohibit-password en
PermitRootLogin yes

ctrl+X, enregistrer les modifications avec Y , confirmer avec Enter et quitter.

on redémarre le système :

#reboot

On ouvre le client SSH et on se connecte au Raspberry pi. Le login est root et le mot de passe celui que vous avez choisi.

pacman -S xorg-server
pacman -S xf86-video-fbdev xf86-video-vesa
pacman -S xfce4
pacman –S gparted
pacman –S xfce4-goodies xarchiver

pacman –S tigervnc
installer et configurer vnc server
vncserver pour le lancer
Il faut mettre deux fois un mot de passe et mettre n quand il propose de créer une session view only.

Connecté en ssh on entre :
x0vncserver -display :0 -passwordfile ~/.vnc/passwd


brancher le raspberry pi à un écran.
Se loger : root / mot de passe
Afficher l’interface graphique :
startfxce4
Il faut attendre un moment la première fois pour que l’interface graphique s’ouvre.

Connecté en ssh on entre :
x0vncserver -display :0 -passwordfile ~/.vnc/passwd

Se connecter avec VNCviewer

lancer gparted et agrandir la partition système pour qu’elle prenne toute la carte SD.
puis on referme VNCviewer pour continuer l’installation.

sn SSH on tappe ctrl + C pour quitter vncserver.

en suite on installe le reste :
pacman –S git zsh wget base-devel diffutils libnewt dialog wpa_supplicant wireless_tools iw crda lshw

pacman –S firefox
pacman –S libreoffice


le wifi :
pacman -Syu networkmanager network-manager-applet
systemctl enable NetworkManager
systemctl start NetworkManager
ifconfig wlan0 up
ifconfig wlan0
check if wlan0 is up
pacman -Sc
pour supprimer les packages d’installations.

#reboot

Sur le raspberry pi directement on se log :

#root / le mot de passe
on ouvre l’interface graphique
#startxfce4

il faut patienter que le bureau s’ouvre sur l’écran.

Il faut se connecter en SSH et mettre :
x0vncserver -display :0 -passwordfile ~/.vnc/passwd


Quand c’est fait on se connecte avec VNCviewer et voilà tout fonctionne.

Vous pouvez vous connecter en wifi avec le network manager.

Testez Firefox et LibreOffice.

Vous pouvez changer le fond d’écran.

J’espère que vous avez apprécié ce tutoriel.

Regardez mes autres vidéos et n’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne youtube.

lundi 16 janvier 2017

Tuto | Installation + Configuration de VNC Server sur Linux | HD Français
















Dans ce tutoriel je vous montre comment installer VNC server sur un système Linux et le configurer pour s’y connecter à distance.

Le logiciel VNC server utilisé est tightvncserver.

http://www.tightvnc.com/

samedi 14 janvier 2017

Tuto | Installation complète et présentation de Kali Linux sur Raspberry Pi | security | Français HD

















Dans cette vidéo je vais vous présenter l’installation et la présentation de Kali Linux sur Raspberry Pi. C’est la référence en matière de sécurité informatique et test de pentests.

Le site internet officiel de Kali Linux :

https://www.kali.org/

Kali Linux pour raspberry pi :



Etcher pour Linux, Windows ou Mac OS :



Guide d’installation officiel de Kali Linux sur Raspberry Pi :


Utilisateur : root
Mot de passe : toor
Pour afficher l’environnement graphique : #startx

mardi 10 janvier 2017

Top 10 Terminal Linux hacks tricks | Astuces Terminal Linux | HD Français
















Cette vidéo à été faite avec un Raspberry Pi

Une locomotive dans le terminal

Sudo apt-get install sl

Tapper sl et une locomotive passe

#sl


Inverser le texte

La Commande rev + enter ensuite tappez votre texte

#sudo rev
#votre_texte
Ctrl+C pour quitter


Le film Star-Wars dans le terminal

sudo apt-get install telnet


Une vache dit ce que vous voulez avec interface graphique

apt-get install xcowsay


#xcowsay votremessage


Commande yes pour repeter une commande a l’infini
Ctrl+C pour quitter

#yes i love linux


Recréer la matrice comme dans le filmMatrix

apt-get install cmatrix

#cmatrix

ctrl+c pour quitter


Avoir un chat qui court après le pointeur de la souris
apt-get install oneko

#oneko
ctrl+c pour quitter


Faire parler linux

sudo apt-get install espeak
#espeak le_mot_que_vous_voulez



ASCIIquarium un aquarium en code ascii
sudo apt-get install libcurses-perl
cd /tmp 
wget http://search.cpan.org/CPAN/authors/id/K/KB/KBAUCOM/Term-Animation-2.4.tar.gz
tar -zxvf Term-Animation-2.4.tar.gz
cd Term-Animation-2.4/
perl Makefile.PL &&  make &&   make test
sudo make install
cd /tmp
wget http://www.robobunny.com/projects/asciiquarium/asciiquarium.tar.gz
tar -zxvf asciiquarium.tar.gz
cd asciiquarium_1.1/
sudo cp asciiquarium /usr/local/bin
sudo chmod 0755 /usr/local/bin/asciiquarium
pour le lancer juste tapper :
#asciiquarium
ctrl+c pour quitter

Météo de votre ville dans le terminal

#curl http://wttr.in/ le_nom_de_votre_ville
sans espaces





lundi 9 janvier 2017

Tutoriel | Twitter bot automatique avec Python sur Raspberry Pi ou Linux | HD Français



Installer Twython pour communiquer avec l’api de Twitter
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade
sudo apt-get install python-setuptools
sudo easy_install pip
sudo pip install twython

créer un compte twitter pour le Raspberry pi
ouvrir ce liens pour enregistrer une applicatin Twitter
remplir le formulaire
Name : RPI tweet app hamdygital
Description : Sending message to the world for hamdygital.xyz

Ceci est mon exemple, remplissez le comme vous le souhaitez.

Cocher la case : Yes, I have read and agree to the Twitter Developer Agreement

Cliquer sur create your Twitter application

Dans permissions on vérifie que c’est bien read and write

Aller dans Keys and Access Tokens
Create my access Tokens

On laisse la page ouverte.
On en aura besoin pour la suite.

Dans le terminal du raspberry on va créer le projet python :

mkdir MyTweeter 
cd MyTweeter 
sudo nano MyTweeter.py

dans le fichier texte mettez ces information et entrez vos propres infos pour les keys.


#!/usr/bin/env python 
import sys 
from twython import Twython
CONSUMER_KEY = '***************mettez le votre*****************' 
CONSUMER_SECRET = '*************** mettez le votre *****************' 
ACCESS_KEY = '*************** mettez le votre *****************' 
ACCESS_SECRET = '*************** mettez le votre *****************'  
api = Twython(CONSUMER_KEY,CONSUMER_SECRET,ACCESS_KEY,ACCESS_SECRET)  
 api.update_status(status=sys.argv[1]) 


On le rend exécutable :

sudo chmod +x MyTweeter.py
 
 
Il faut faire un test :
 
python MyTweeter.py 'Hi, you can watch all my tutorials about the #raspberrypi http://www.hamdygitalxyz’

Pour twitter la température de votre processeur :
Sudo nano MyTwitter.py

On ajoute au début :

import os


A la fin on remplace le
api.update_status

par sa :

cmd = '/opt/vc/bin/vcgencmd measure_temp' 
line = os.popen(cmd).readline().strip() 
temp = line.split('=')[1].split("'")[0] 
api.update_status(status='Watch my video tutorials about the #pi at https://www.youtube.com/channel/UCMfyuwkikjx0BAVotujTDSQ My #raspberrypi temperature is '+temp+' C')

Automatiser les twitts avec cron :

sudo crontab -e

pour le faire chaque heures :

*/60 * * * * python /home/pi/SillyTweeter/MyTweeter.py

modie le /60 pour augmenter au diminuer le temps entre les twitts.

Je vais le mettre à 4 heures :

*/240 * * * * python /home/pi/SillyTweeter/MyTweeter.py


Vous n’avez pas le droit de twitter deux fois le même twitt dans un courte période vous allez recevoir un message d’erreur.
Twitter API returned a 403 (Forbidden), Status is a duplicate.


Twitter n’accepete pas deux fois le même twitt en 24 heures. Si la température de votre processeur ne change pas le twitt sera refusé. C’est la politique anti-spam de twitter.

Si vous avez un message d’erreur lisez bien le message d’erreur pour la corriger. Python vous informe toujours de l’erreur et son emplacement.


samedi 7 janvier 2017

Tutoriel | Vérifier le checksum des programmes et fichier téléchargés | SHA1 MD5 hash | HD Français















Dans ce tutoriel je vous montre comment vérifier le checksum d’un fichier que vous avez téléchargé.

Cela vous permet de vérifier que votre fichier est sans défaut, pas corompu et intègre.

L’éditeur d’un programme nous fournit la signature md5 ou sha1 et on doit vérifier que c’est bien la même.

Il faut comparer notre résultat checksum avec la signature fournie.

Vous pouvez le faire dans Windows, Mac OS X ou Linux sans ajouter de programmes, directement avec le système d’exploitation.

Dans Windows :
Dans le command prompte :
Certutil –hashfile c:\Users\votrenom\lefichier.exe sha1 (ou md5, SHA256, SHA512 etc...)

Dans Mac OS X :
Dans le terminal : openssl sha1 /Users/votrenom/Downloads/votre_fichier.zip

Pour du SHA256 : shasum -a 256  /Users/votrenom/Downloads/votre_fichier.zip

Dans Linux :
Dans le terminal :
On ce place là ou se trouve le fichier que nous voulons vérifier.

On tappe : sha1sum (ou md5sum, sha256sum) le_nom_du_fichier.zip


Si la signature checksum n’est pas la même n’utilisez pas ce programme ou ce fichier. Téléchargez directement sur le site officiel du fournisseur du programme.

N’oubliez pas de regardez mes autres vidéos et abonnez-vous à ma chaîne youtube !

jeudi 5 janvier 2017

Virtualiser Raspbian Debian Pixel OS dans Windows avec VMware | Raspberry Pi | Français HD



Image .iso de raspbian debian Pixel OS :
https://www.raspberrypi.org/blog/pixel-pc-mac/

VMware Workstation player :
http://www.vmware.com/products/player/playerpro-evaluation.html

Il faut télécharger la dernière image .iso de debian Pixel.

Ensuite, il faut télécharger VMware Workstation player.

On installe VMware Workstation player avec les options de bases sans rien changer.

Il faut démarrer VMware Workstation Player.

On clique sur Create a new virtual machine.

On choisit un Linux Debian mais pas un 64 bit. Il faut choisir un des derniers. J'ai choisit le 8.x.

On choisit le fichier .iso de debian pixel que nous avons télécharger.

Il faut définir la taille du disque dur de la machine virtuelle.

Je laisse 20 GO.

On termine la création de la machine virtuelle.

On lance la machine virtuelle en cliquant sur le bouton Play.

Tout fonctionne.

Contactez-moi si vous avez des questions ou d'autres idées de tuto.

Abonnez-vous à ma chaîne et regardez mes autres vidéos.







mardi 3 janvier 2017

Tuto | Installer Debian Pixel, Raspbian Jessie sur votre ordinateur | raspberry pi | Français HD



Dans ce tutoriel je vais vous montrer comment installer Raspbian, Debian Pixel OS sur le dique dur de votre ordinateur de manière définitive et plus en Live USB.

Avant de commencer ce tuto il faut créer un live USB de Debian Pixel. Vous le trouvez à cette adresse :


Attention : sauvegardez toutes les données de votre ordinateur avant de commencer. Toutes les données de votre disque dur vont être éffacées et vous ne pourrez plus les récupérer si vous suivez ce tutoriel.

Vous installez gparted :

Sudo apt-get install gparted

On ouvre gparted :

Sudo gparted

Il faut formater tout le disque dur en ext4

Une fois que c’est fait regardez bien comment s’appelle le disque dur et la clé usb.

Chez moi le disque dur est : /dev/sda
La clé USB : /dev/sdb

On copie la clé vers le disque dur :

Sudo cp /dev/sdb /dev/sda

Sa prends beaucoup de temps. Sa dépends de la puissance de votre ordinateur.

Quand c’est finit redémarrer l’ordinateur et enlevez la clé USB.

Ouvrez une dernière fois gparted et contrôlez que la partition persitance prends tout l’espace libre du disque dur. Sinon redimensionnez la.


dimanche 1 janvier 2017

Tuto | Comment relever les logs syslog sur Raspberry Pi dans le cloud | HD Français


















Toutes les infos : https://www.hamdygital.xyz
Twitter : https://twitter.com/Hamdy007
Facebook : https://www.facebook.com/hamdygital/

Pour enregistrer vos logs Syslog dans le cloud gratuitement et automatiquement inscrivez-vous sur ce site :
https://papertrailapp.com/


Qu'est-ce que syslog :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Syslog

En suite vous créez une destination pour vos logs.

La suite dans la vidéo.

L'avantage de cette solution c'est qu'elle est entièrement gratuite et vous pouvez avoir accès à vos logs syslog en direct depuis n'importe partout et même depuis votre téléphone portable.
Abonnez-vous pour d'autres tutoriels.

vendredi 30 décembre 2016

Installation de Recalbox 4.1 unstable sur Raspberry Pi




Liens des versions 4.1 instables :
http://archive.recalbox.com/4.1/rpi3/unstable/

Dans ce tuto je vais vous expliquer comment installer la version 4.1 de Recalbox sur votre Raspberry pi.

Attention installez cette version instable sur une autre carte SD pour ne pas modifier votre recalbox originale.

Si vous arrivez à faire fonctionnez la Dreamcast contactez-moi.

lundi 26 décembre 2016

Présentation et installation des thèmes Recalbox sur Raspberry Pi





Installation des thèmes pour votre Rexalbox (Présentation des thèmes dans la vidéo)

Télécharger le pack de thème à cette adresse et les décompresser.

https://github.com/recalbox/recalbox-themes/archive/master.zip

copier :recalbox-themes-master/themes/
vers

\\recalbox\share\system\.emulationstation\themes

.emulationstation est un dossier caché il faut afficher les dossiers cachés.
Il faut afficher les fichiers cachés.

Si vous avez un mac :
Pour afficher les dossiers et fichiers caché copiez  –> collez cette commande dans la fenetre du Terminal : 
defaults write com.apple.finder AppleShowAllFiles 1
Puis validez avec la touche Entrer de votre clavier.
Pour masquer les dossiers et fichiers copiez –> collez cette commande dans la fenetre du terminal : 
defaults write com.apple.finder AppleShowAllFiles 0
 Puis validez avec la touche Entrer de votre clavier.
Attention il faut Relancer le Finder pour que les modifications soit prisent en compte ! 

Redémarrer votre Raspberry Pi et c’est fini !